eric demay plonger avec les dauphins eric demay nager avec les dauphins portrait eric demay eric demay specislite dauphins en france portrait eric demay eric demay spécialiste des dauphins delfine und wale eric demay france specialiste ambassadeur

Livres de Eric Demay

eric demay jpeg eric demay sauvetage dauphin


Éric Demay est un  cétologue français, fondateur et président de l'Observatoire Dolphy (France) de 1992 à 1995, pour l'observation et la protection du dauphin femelle Dolphy, et fondateur  du Groupement TURSIOPS (France) depuis 1993. Il travaille avec les dauphins depuis ses premières rencontres en 1991 avec les cétacés de Bunbury en Australie. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les dauphins et les baleines.


Plusieurs émissions de télévisions ont présenté ses actions avec les cétacés notamment dans Ushuaïa, La Marche du siècle, Écolo 6, Plein les yeux ainsi que dans des journaux télévisés.

Dossier de Presse.



dolphin Les dauphins stage nage avec dauphins étude et protection des dauphins dolphin Un projet pour la connaissance et la protection des cétacés projekt mit delfinen Email (33) 07 66 07 57 81

Eric Demay


En  1992 en Australie, sa relation particulière avec les dauphins sauvages lui donne l’occasion de travailler comme soigneur au Dolphin Discovery Centre de Bunbury. Son travail consiste alors à attirer les dauphins près de la plage afin de faciliter les interactions avec les hommes. Il s’occupe alors tout particulièrement de la femelle  Sarana  qui perd prématurément son premier delphineau. Il devient le seul humain à être autoriser à aller à l’eau dans la baie de Koombana Bay et il est chargé de soigner la femelle pendant plusieurs jours. (Diffusion WTV PERTH).


Son premier voyage en Australie le mène ensuite à Monkey Mia où il assiste les rangers durant les séances de nourrissage. Il apprend là aussi un maximum de comportements concernant les dauphins sauvages. Il reste dans l’eau toute la journée en compagnie des femelles Nickyet Puck.


Suite à ces travaux, à  Coff Harbour en Nouvelles Galles du Sud il est employé pour divertir et soigner les delphinidés en captivité.  Il ne dresse jamais les animaux.




Entre 1992 et 1995 il est salarié pour le groupe scientifique GECEM (Groupe d’Études des Cétacés de Méditerranée) en qualité de chargé d’étude pour le suivi, la protection et l’étude du dauphin « Dolphy » à Collioure.

Il vit 24 /24 h avec ce dauphin pendant presque trois années, le surveillant et obtenant à son contact de multiples renseignements sur les dauphins dits ambassadeurs.


Il est à l'origine du premier texte de loi interdisant de toucher un dauphin sauvage. A cette époque la seule loi existante était proposée par le Ministère des transport mais ne spécifiait pas les règles éthiques et sanitaires vis à vis des dauphins.

Sa formation en Australie lui permet alors de proposer une nouvelle façon de protéger les dauphins venant au contact des hommes.

La ville  de Collioure devient sponsor du projet et fournit zodiac, essence, téléphone, local  et hébergement.

Il devient donc  le premier humain a être payé pour vivre avec un dauphin!

Il profite de l’occasion pour réaliser une étude sur le sommeil de Dolphy, une première mondiale qui permet de suivre les repos d’un dauphin sauvage et d’évaluer les faculté d ‘adaptations de ce dernier.





Sujet TV diffusé sur TF1 en 1995

eric demay chercheur dauphins eric demay photographer underwater eric demay scientifique biologiste marin

En 1996, il réalise son premier documentaire Homme et dauphin : mode d’emploi avec Jean-Marc Barr (LE GRAND BLEU) qui obtient le premier prix du festival international d'Illkirch en 1997. Document de 26 minutes.


Un tournage réalisé en France avec la delphine Dolphy, en Espagne avec les dauphins en captivité de Barcelona, en Floride avec des dauphins de l’US NAVY en compagnie de Richard O’Barry, ex dresseur du dauphin Fleeper, en Australie à Bunbury,à Monkey Mia et à coral Bay et aussi  aux Bahamas à la rencontre des dauphins tachetés.

Il est le premier a abordé les problèmes de captivité dans ce documentaire.


En 1999, il réalise le documentaire « Tant qu’il y aura des dauphins » .K PRODUCTIONS.

Document de 52 minutes.






































Après plus de 42 minutes de communication Eric Demay la sauve en lui retirant un hameçon planté dans la bouche.

(Diffusion TF1, TMC, FR3)




En 2012 en Mer Rouge, la femelle Laura lui amène un morceau de corail mort dans la main, lors de son deuxième séjour c'est le mâle Lino qui lui donne aussi  un corail.

Eric Demay décide alors de passer la plupart de son temps en Egypte dans la région de Hurghada.

Il met en place des fiches de photos identifications afin de recenser les dauphins de la région. Il collabore avec l’ONG HEPCA pour la protection des cétacés.
















En 2013, il commence à collaborer avec le DWA, pour l’étude scientifique des dauphins de cette zone.





















En 2014, toujours en Mer Rouge, il sauve la vie de la delphine Magic (fille de la delphine Maha) qui avait sa caudale prise dans des fils de pêche.



Entre deux voyages écovolontaires en Mer Rouge, Éric Demay nage avec les mammifères marins  dans tous les océans du Monde. Lions de mers, Dauphins ou Baleines comme la baleine bleue à Sri Lanka.


 Il est le plongeur qui a le plus rencontré de dauphins ambassadeurs dans le Monde : Dolphy bien sûr mais aussi  Fanny et Jean Floch en France, Nicky, Piccolo, Surprise, Puck, Sarana, Tangles ou Holeyfin en Australie, Laura en Egypte.


En 2000, l'Institut Océanographique des Embiez en France le fait venir pour observer les comportements d'un groupe de dauphins « bleu et blanc » rentré dans le port et ainsi comprendre leurs motivations.


7 jeunes dauphins de l’espèce Bleus et Blancs. 2 disparaissent au bout de quelques jours, et puis quelques temps plus tard deux restent. Une femelle finit pas mourir dans le port, son sonar étant inutilisable et dégradé.

Une femelle reste seule dans le port mais trop fatiguée pour chasser elle attrape le premier appât trouvé dans le port.


Après plus de 42 minutes de communication Eric Demay la sauve en lui retirant un hameçon planté dans la bouche.

(Diffusion TF1, TMC, FR3)






















En 2012, la delphine Laura en Mer Rouge lui donne un morceau de corail mort pour sa première journée dans la zone de Hurghada.

Lors de son retour en Octobre, le dauphin Lino lui offre aussi un autre morceau de corail.  Il décide de commencer un travail de photo-identification des dauphins de la région.


En 2013, il commence à collaborer avec le DWA, pour l’étude scientifique des dauphins de la région de Hurghada en Egypte, mais aussi avec l’ONG HEPCA pour la protection de la Mer Rouge.



En 2014, toujours en Mer Rouge, il sauve la vie de la delphine Magic (fille de la delphine Maha) qui avait sa caudale prise dans des fils de pêche.





Entre deux voyages écovolontaires en Mer Rouge, Éric Demay nage avec les mammifères marins  dans tous les océans du Monde. Lions de mers, Dauphins ou Baleines comme la baleine bleue à Sri Lanka.


 Il est aussi le plongeur qui a le plus rencontré de dauphins ambassadeurs dans le Monde : Dolphy bien sûr mais aussi  Fanny et Jean Floch en France, Nicky, Piccolo, Surprise, Puck, Sarana, Tangles ou Holeyfin en Australie, Laura en Egypte.